petit logo

 

     

.

 
Docteur Jean-Luc VARLET
Attaché à l’hôpital Saint-Louis
Membre de la société française de dermatologie
Membre titulaire du Collège Français de Chirurgie Dermatologique
Dermatologue
3 rue Gambetta
77220  GRETZ-ARMAINVILLIERS
Tél. : 01.64.07.93.95
Accueil > Activités Pathologie générale dermatologique > Psoriasis


aaa
ACTIVITE
PSORIASIS
Des aspects cliniques bien différents


Origine du psoriasis
Le psoriasis est une maladie à support génétique survenant fréquemment dans un contexte familial de psoriasis. Il existe une anomalie du renouvellement cutané superficiel qui est accéléré (le turn-over est de 3 jours au lieu de 15 jours dans le cas d'un épiderme normal).
Evolution
L'évolution se fait par poussées et rémissions successives. Les poussées durent spontanément de plusieurs mois à plusieurs années.
Gravité
Le psoriasis est habituellement une maladie plus gênante que grave. Elle peut être affichante dans certaines situations (plage, piscine).
Rares,  parfois inaugurales, les atteintes articulaires rhumatismales accompagnent le plus souvent un psoriasis cutané sévère.
Les psoriasis "difficiles" se rencontrent davantage en cas de :
- psoriasis familial important d'ascendance bilatérale
- début précoce dans l'enfance
- atteinte des ongles importante
Traitement
Les médicaments par voie générale seront employés au mieux dans les cas graves  (Immunosuppresseurs, Médicaments "biologiques" type anti-TNF alpha...).
Dans les cas plus habituels, le traitement sera local : Exposition raisonnée au soleil ou photothérapie médicalisée en cabine à UltraViolets, corticoïdes locaux adaptés à la localisation des plaques, dérivés de la vitamine D; Les dérivés des goudrons fossiles possèdent une efficacité d'appoint et sont utiles contre la démangeaison.

Illustration de quelques aspects du psoriasis
LE PSORIASIS CLASSIQUE
Extension au conduit auditif externe
d'un psoriasis du cuir chevelu
Psoriasis de l'oreille
Le psoriasis sur le cuir chevelu
Tache rouge ( = érythème ) bien limitée recouverte d'une couche cornée épaisse ( = kératose ou squame). Début ou prédominance fréquente dans la région sus-auriculaire. Parfois l'extension se fait à tout le cuir chevelu, s'accompagnant le plus souvent d'intenses démangeaisons.

Au visage le psoriasis est rare. Les atteintes sont plus souvent sur le front à la lisière du cuir chevelu ou sur les ailes du nez (sébopsoriasis). Chez l'enfant, l'atteinte d'une paupière peut être caractéristique bien que rare. 
Le psoriasis sur le corps et les membres
Psoriasis des coudes et des genoux typique
Psoriasis des membres
Sur cette photo d'un psoriasis typique du coude (appelée forme érythémato-squameuse), remarquez l'aspect nettement délimité de la plaque rouge sur laquelle vient "s'accrocher" la couche cornée blanche.
La desquamation de cette couche cornée blanche et épaisse est responsable des multiples pellicules libérées par la peau psoriasique.

Psoriasis du dos de la main
Psoriasis érythémateux du dos de la main

Psoriasis du dos de la main peu kératosique après traitement local. L'atteinte des ongles répond très lentement au traitement local

 Psoriasis de l'ongle débutant
Curseur sur image pour agrandir
Psoriasis de l'ongle-debutant
Passer le curseur sur l'image pour l'agrandir

Remarquer l'aspect décollé et la surface recouverte de petites dépressions punctiformes (aspect en dé à coudre)
Psoriasis en poussée
Psoriasis très kératosique du dos de la main
Psoriasis kératosique de la main.
Lorsque le psoriasis est très kératosique, la couche cornée épaissie (blanche) peut masquer totalement l'érythème (rougeur) sous jacent.

Certains facteurs peuvent déclencher une poussée :
  • Infection microbienne à streptocoque (angine streptococcique, scarlatine...)
  • Alcool
  • Certains médicaments (Bêta-bloquants pour le coeur et l'hypertension artérielle, sevrage cortisonique...)
PSORIASIS PUSTULEUX DES EXTREMITES
Psoriasis pustuleux plantaire
Psoriasis pustuleux : Pustules récentes jaunâtres et pustules anciennes marron
Passer le curseur sur l'image pour l'agrandir

Psoriasis pustuleux palmaire
Psoriasis pustuleux de la paume de la main
Psoriasis pustuleux palmo-plantaire
  • Aspect : Placard rouge bien limité recouvert de pustules blanc-jaunâtre qui se dessèchent en prenant une coloration marron.
  • Répartition : L'atteinte peut être totalement asymétrique et varier de un pied ou une main à une atteinte bilatérale des mains et des pieds.
  • Fréquence : plus rare que le psoriasis en plaques érythématosquameuses
  • Apparition : à tout âge. Peut être inaugural d'un psoriasis chez l'adulte de plus de 50 ans.
  • Evolution  : en général favorable en quelques années.
PSORIASIS KERATODERMIQUE DES EXTREMITES
Psoriasis plantaire kératosique (enfant)
Psoriasis plantaire kératosiquechez un enfant

Une kératodermie est un épaississement considérable de la corne des paumes ou des plantes. Sous l'action des mouvements des mains et des pieds la corne casse et se crevasse en fissures profondes et douloureuses.

Attention : Les kératodermies ne sont pas toutes d'origine psoriasique !

Photo ci-contre : Psoriasis chez un enfant. Le psoriasis infantile survient en général sur un terrain familial connu.
PSORIASIS ATTEIGNANT LES MUQUEUSES
Langue psoriasique
Langue géographique
L'atteinte psoriasique des muqueuses est rare.
Elle peut prendre l'aspect de langue géographique ou celui de petites taches rouges sur le gland (toujours consulter pour éliminer d'autres maladies)
PSORIASIS DES PLIS (PSORIASIS INVERSE)
Psoriasis du pli abdominal
Psoriasis des plis
.
.
Le psoriasis des plis se présente comme une plaque rouge légèrement squameuse en bordure. Isolée, cette localisation trompeuse peut tout à fait être confondue avec un intertrigo mycosique à levure (une candidose), d'autant plus que la surinfection est fréquente du fait de la macération.
Sont trouvés à tour de rôle des staphylocoques dorés, du Candida albicans, des germes fécaux qui semblent résister à tous les traitements anti-infectieux habituels (le traitement adapté est un traitement anti-psoriasis bien conduit).

Retour en haut de la page
.
Page mise à jour 01/2009